Article extrait de Epoch Times The Associated Press rapportait le 21 novembre l’exhortation de deux éminents avocats des droits de l’homme envers les députés australiens à adopter une motion pour mettre fin au trafic d’organes prélevés sur des prisonniers d’opinion, à savoir les pratiquants de Falun Gong. Pour David Matas et David Kilgour, les hôpitaux chinois effectuent chaque année entre 60 000 et 100 000 transplantations d’organes. D’après eux, la pratique consistant à tuer des pratiquants de Falun Gong, des ouïgours... Voir l'article